Salle de bains : 10 produits faciles à remplacer pour se mettre au zéro-déchet

Poudres et kits de fabrication en tout genre, mystérieux cosmétiques solides pour les non-initiés, minimalisme plutôt drastique... On va pas se mentir, vu de l'extérieur le zéro-déchet peut faire peur.

Pourtant, se mettre au zéro-déchet ne veut pas forcément dire adopter un style de vie ecclésiastique. Pour commencer, on peut déjà remplacer quelques objets du quotidien. Vous savez ceux qui ne changeront rien à vos habitudes… Ou si peu, que vous n'y verrez que du feu !

Alors pour sauter le pas, direction votre salle de bains où nous allons vous montrer tous les indispensables que vous pouvez dorénavant troquer. Objectif : les remplacer un par un par leur version 100% no waste !

Alors tenté.e ? Voici 10 produits faciles à remplacer dans la salle de bains, pour quiconque fait ses premiers pas dans l'univers du zéro-déchet.

La Frenchdoes



1. La brosse à dents

© Frenchdoes

© Frenchdoes

Avec un changement de brosse à dents tous les 3 mois et une population française s'élevant 67 millions d'habitants, vous aurez vite fait le calcul du nombre de brosses à dents jetées, par années. Le problème reste encore que ces petites merveilles ne sont pas recyclables, pour la majorité.

Fort heureusement, dans ce dédale de plastique poilu, sont apparues toutes sortes de brosses à dents éco-responsables. Vous avez donc du choix pour votre remplacement : brosse à dents en bambou ou en plastique 100% recyclable ou encore à têtes interchangeables. Vous n'avez plus qu'à faire votre choix.

Et à l’usage, vous n’aurez rien à changer à vos habitudes. Hormis, bien sûr, que lorsque vous irez vous brosser, la planète ne sera plus autant polluée.


2. Le Gel douche

© Frenchdoes

© Frenchdoes

511 000 gels douche sont vendus chaque jour en France, chaque jour ! Avec un budget moyen de 8,9€ par an, les français sont ceux qui leurs consacrent le plus gros budget annuel en Europe. C'est du propre !

Enfin pas pour la planète ni pour votre porte-feuilles d’ailleurs. Faites-leur donc plaisir : un savon de Marseille de 500g ne coûte qu'environ 4€, est sans-déchet, plus écologique et vous durera bien 6 mois !

Et si vous trouvez le savon de Marseille trop desséchant, vous avez aussi les savons saponifiés à froid. Ceux-ci sont naturellement plus riche en glycérine grâce à leur méthode de fabrication, ce qui vous apportera plus de douceur. Petit détail : n'oubliez pas de les isoler de l'eau stagnante, sinon ils vont fondre, fondre, fondre... Et là, c’est plus très économique.


3. Le déodorant

© Frenchdoes

© Frenchdoes

Ce n'est plus un grand secret, nombre des déodorants vendus dans les grandes surfaces sont nocifs pour notre santé, à cause de leur composés, et polluent énormément : packaging oblige.

Préférez plutôt un déodorant solide acheté ou fait maison : c'est certainement le soin le plus facile à faire. En revanche, attention à la pierre d'alun qui a beau être zéro-déchet, concentre des sels d'aluminium cancérigènes !

Pour vous faciliter la tâche, on vous partage notre recette de déo' solide coup de coeur repérée chez Babyboo. Testée et approuvée !

Hormis si exposé à de très fortes chaleurs, ce déodorant solide ne fond pas, pas besoin donc de le conserver au frigo (sauf si vous préférez !). Il trouvera parfaitement sa place dans un petit pot refermable, dans votre salle de bains.


4. Le shampooing

© Frenchdoes

© Frenchdoes

Tout comme pour le gel douche, la consommation de shampooings et soins capillaires représente une très grosse part du marché. Un comble lorsque l'on sait que tout ce dont nous avons besoin dans notre salle de bain se trouve, en réalité, dans notre cuisine !

Et même sans avoir à cuisiner votre shampooing, vous pouvez facilement passer au zéro-déchet avec des produits solides qui vous apporteront les mêmes bénéfices. Pour cheveux secs, normaux ou gras, à pellicules ou encore en manque de volume, toutes les déclinaisons existent. Ne vous reste plus qu'à choisir dans notre sélection, on vous a réunit les meilleurs qu'on ait testés !

Et pour les soins, ici, on craque particulièrement pour les poudres. La Shikakaï lavante et stimulatrice pour la pousse, l'Amla régénérante pour diminuer la perte de cheveux et la Reetha pour assainir votre cuir chevelu et éliminer les éventuelles pellicules. Les poudres demandent toutefois plus de préparation : il faut d'abord mélanger la poudre à de l'eau et appliquer le mélange à la main ou à l'aide d'un pinceau, avant de laisser reposer une heure sous serviette. L'entreprise demande certes du temps, mais au rythme d'une fois par semaine, le soin mérite vraiment la peine.

5. Les cotons-tiges

06-Bathwaste-231118.jpg

À moins que vous ne viviez sur Mars, vous savez qu'à l'horizon 2020, les cotons-tiges en plastique vont disparaitre de nos rayons. Une torture, pour nous, qui sommes des maniaques du lobe. Pas défaitistes, on s’est dit qu’il valait d’autant mieux préparer le terrain et s'habituer dès maintenant aux alternatives.

Sur ce point, il faut bien avouer que l'option zéro-déchet demande vraiment un temps d'adaptation… L'oriculi de son petit nom est un cure-oreilles qui trouve ses origines en Asie, au Japon et en Chine, et qui permet de retirer le sérum excédant en bordure du lobe d'oreille.

Vous êtes circonspect, nous aussi. Alors, pour ceux qui comme nous ne le sentent pas vraiment, on a une alternative moins zéro-déchet mais qui a déjà le mérite de moins polluer que les tiges en plastique : les cotons-tiges en bois 100% recyclables et compostables. On vous avoue tout, on a opté pour cette solution là !

6. Les cotons jetables

© Frenchdoes

© Frenchdoes

Bon on répète les acquis, mais la production de coton, niveau consommation d'eau, c'est pas joli-joli. Alors forcément les cotons jetables c'est bannit !

On opte de suite pour les cotons en tissus lavables, petits carrés de micro-fibres, qui seront parfait pour appliquer tout type de lotion. Attention toutefois, le piège avec le textile, c'est que les produits trop liquides ont tendance à être vite absorbés.

Notre solution pour éviter le gâchis : s'asperger le visage de lotion tonique avant de passer le coton.

Et pour celles et ceux qui n'arriverez pas à s'y faire, privilégiez dorénavant les soins à appliquer à la main. Les cires végétales se révèleront être vos parfaites alliées pour les démaquillages et pour le reste, n'oubliez pas que le savon reste le meilleur des agents lavant.

7. Les rasoirs jetables & baumes de rasage

07-Bathwaste-231118 copie.jpg

Que ce soit pour ces messieurs ou pour ces mesdames, les rasoirs jetables peuvent facilement être remplacés par des équivalents longue durée : les rasoirs en métal. On conseillera toutefois ces derniers à ces messieurs, le rasage n'étant pas la meilleure option d'épilation pour ces dames.

En ce qui concerne les baumes de rasage, comme beaucoup de cosmétiques 'liquides', leur déclinaison solide existe ! Bien que la texture change de la mousse traditionnelle, un pain de rasage compact vous offrira le même fini.

Et si vraiment vous n'y arrivez pas, optez pour les savons à barbe, à faire soi-même pour ne pas racheter d'emballage à chaque fois !

8. Les protections hygiéniques

© Frenchdoes

© Frenchdoes

Mesdames, le scandale du choc toxique ne vous est certainement pas passé loin des oreilles.

Alors bien que le débat fait encore rage entre tampons et serviettes, rassurez-vous, il existe des alternatives ZD pour tous les types protections !

Ici, on a définitivement adopté la cup menstruelle, qui existe en différentes tailles, et a le mérite de vraiment se faire oublier. On la trouve aussi pratique dans le sens où elle se suffit à elle-même : plus besoin de vérifier chaque matin si on a bien le nombre de tampons requis pour la journée.

Côté serviettes, les alternatives textiles nous ont peu séduites, mais peut-être parce qu'on est des fainéantes de la corvée de lessive... Oups ! Les amies qui les ont toutefois testées ne sont pas non plus totalement emballées. Bien qu'aucune fuite ne soit à déclarer, elles n'apprécient que moyennement la sensation de humide qui reste dans la culotte. Alors, à vous de choisir et de juger !

 

9. Le dentifrice

© Frenchdoes

© Frenchdoes

Ne nous mentons pas, passer au dentifrice solide vous demandera un temps d'adaptation. Déjà parce que lorsqu'on est habitué au dentifrice en tube, et bien on est habitué à avoir une pâte assez dense, au bon goût mentholé, sur sa brosse à dents.

Avec le dentifrice solide, oubliez tout cela. Seuls vos poils de brosse à dents seront imbibés d'agent lavant et pour le goût menthe, cela dépend du dentifrice que vous choisirez.

Ici, on ne saurait que trop vous recommander le Cristal black de chez Pachamamaï. Certes peu ragoutant au goût, il adhère vraiment à la brosse à dents et nettoie parfaitement vos dents en plus de les rendre super blanches !


10. Les crèmes hydratantes

© Frenchdoes

© Frenchdoes

Votre bonne vieille crème de jour (ou de nuit) pourra, elle aussi, facilement être remplacée par des beurres de karité ou de kokum solides. Souvent associés à d'autres principes actifs, dans leur version crème, ces beurres apporteront hydratation et soins à votre visage.

Simple à utiliser, il se passent simplement sur le visage humidifié, ce qui leur donne l'avantage d'être moins gras que certaines crèmes de jour traditionnelles. Et, peut-être parce qu'ici on est adepte, on a même l'impression que leur composition améliore la tenue du maquillage !



Le mot de la fin

Alors passer au zéro-déchet si difficile que ça ? On espère que votre transition se passera aussi bien que la nôtre. En tout cas, on vous a d'ores et déjà préparé une sélection des meilleurs produits qu'on ait testé pour vous faciliter la tâche…



Shop.


Envie de rejoindre toute une communauté de pro’, d’experts ou de slow cosmétiques addicts ? Rejoins le club !