5 super astuces pour faire durer ses cosmétiques plus longtemps

Avouez. Avouez, que ça vous arrive, à vous aussi de délaisser votre mascara jusqu’à ce qu’il se dessèche complètement. Avouez que vos vernis à ongles finissent en collection de pigments séchés. Avouez que vous avez déjà jeté une crème parce qu’elle commençait à vous paraitre suspecte.

Nous, on aimerait bien que vous avouiez… Surtout parce qu’on se sentirait moi seules. Mais histoire de sortir du registre de la culpabilité, on a aussi cherché solutions à nos petits problèmes.

Objectif : plus de gâchis dans nos cosmétiques.

‘Mieux vaut prévenir que guérir’, on a décidé de se mettre directement aux techniques qui permettent de mieux conserver nos cosmétiques pour les faire durer plus longtemps.

La Frenchdoes



1. Choisir les bons contenants

Notre make-up redoute les expositions à l’air et aux rayons du soleil. Pour le protéger, rien de mieux que de commencer par choisir le bon packaging.

Bye-bye les petites boites plastiques transparentes, Il doit être solide, hermétique et opaque.

Pour ce faire, pas de gâchis : on peut opter pour des contenants durables et rechargeables, que l’on refermera toujours avec soin.

Côté eaux micellaires et autres lotions, souvent contenues dans des bouteilles transparentes, il faudra ruser. Le mieux est encore de les conserver à l’abri de la lumière, dans un placard ou dans notre réfrigérateur.



2. Pas touche avec les mains !

Hygiène oblige, on ne prélève pas nos produits cosmétiques directement à la main, au risque de contaminer tout le flacon et d’altérer ses conditions de conservation.

Pour les pots de crème, fonds de teint et tout autre cosmétique, on utilise une spatule, que l’on nettoie avant et après chaque utilisation. Et pour allier l’hygiénique au pratique, on privilégiera les contenants à pompes, plus propres et bien plus hermétiques.

Pour nos poudres, highlighter et fards, on utilise nos pinceaux et, s’il y a besoin de ré-ajuster au doigt, c’est uniquement sur soi !


3. On nettoie ses pinceaux et outils

Des bactéries peuvent très rapidement proliférer sur nos produits cosmétiques. Pour limiter qu’elles ne viennent s’installer sur vos poudres, blush et autres fards, veillez à toujours prélever vos produits avec des pinceaux propres.

Un nettoyage hebdomadaire est conseillé, surtout si vous vous maquillez quotidiennement. Pour se faire, baigner vos pinceaux dans une solution d’eau savonneuse et de bicarbonate de soude, avant de rincer et de laisser sécher.

Il est important de bien sécher les poils de vos pinceaux, avant de réutiliser vos poudres car l’humidité est un vecteur de bactéries !

4. On dit bye-bye à la salle de bains

Fini la salle de bains, votre make-up devra désormais se faire une place au beau milieu de votre dressing, de votre table de chevet ou de votre coiffeuse attitrée… Où qu’il en soit, tant que c’est loin de salle de bain, bien trop humide pour sa survie.

Et l’on n’oubliera pas de les placer dans un tiroir ou un placard, au sec et à l’abri de chaleur et de la lumière.

Pour les crèmes, gommages et huiles, c’est pareil, à l’exception près, que la porte du frigo leur est d’autant plus conseillée afin de préserver toutes leurs propriétés.



5. Éviter à tout prix l’air !

Vous l’aurez compris, le contact prolongé de l’air et de nos cosmétiques, ce n’est pas joli-joli. Mais pour nos mascaras et eyeliner, c’est de la véritable kryptonite ! Plus ils y sont exposé, plus ils se dessèchent vite.

Le pire dans tout cela, c’est que bon nombre d’entre nous (dont nous) n’arrangent pas les choses, sans même le savoir. Vous savez ce fameux geste de va et vient qu’on fait toutes avec nos brosses de mascara avant de l’appliquer ? Eh bien, c’est à proscrire ! Cela fait davantage rentrer d’air dans le tube et dessèche d’autant plus vite le produit.


Envie de rejoindre toute une communauté de pro’, d’experts ou de slow cosmétiques addicts ? Rejoins le club !