Cosmétiques véganes : comment se repérer parmi les labels véganes et cruelty-free ?

Labels « vegan », « cruelty-free », « non testé sur les animaux »… Il existe différents logos et mentions sur les produits cosmétiques pour nous aider à les choisir.

Mais attention, tous n’offrent pas les mêmes garanties et ont finalement tendance à plus nous emmêler les pinceaux qu’autre chose !

Si l’on reprend les définitions de chaque terme, un label végane devrait garantir un cosmétique sans produit animal, tandis qu’un label « cruelty-free » signifierait que le produit n’a pas été testé sur les animaux.

Deux définitions bien différentes et qui ne vont pas forcément de pair… C’est là que ça se complique, n’est-ce pas ?

Alors comment bien choisir ses produits cosmétiques pour qu’ils soient vraiment véganes ou cruelty free ? On vous fait un tour d’horizon des labels concernés, pour mieux vous éclairer…

Gwendoline pour la Frenchdoes.



1. LES PIÈGES DES MENTIONS & LABELS

© Tumblr

© Tumblr

Avant de commencer à s’intéresser aux mentions et labels à privilégier, il est prudent de bien connaitre ceux qui peuvent être trompeurs où ne pas totalement seoir à nos désirs.

La mention « non testé sur les animaux », par exemple, ne nous offre aucune certitude sur la véracité de l’engagement prôné. Il sera plus prudent de vérifier que la marque figure sur une liste « cruelty-free » d’une association comme Peta.

Depuis 2013, l'Europe bannit les tests sur les animaux pour les cosmétiques : produits finis et ingrédients. Cependant, cela n'empêche pas le plan REACH d'être toujours en application. L'interdiction des tests sur les animaux ne s'applique pas quand les critères de sécurité de l'environnement, de risques professionnes ou l'utilisation de ces mêmes substances dans d'autres domaines que la cosmétique entrent en jeu.

Pour les véganes, la mention « sans produit animal » (ou “no animal ingredients”) appelle aussi à la méfiance. Il ne s'agit pas d'une appellation officielle, mais apposée par les marques elles-mêmes. Bien souvent, les entreprises considèrent que la cire d’abeille ou la lanoline (issue de la laine) ne font pas partie des restrictions (puisque leur utilisation n’entraine pas de mort directe). Pourtant ces matières sont bien issus de provenance animale…



2. LES LABELS POUR TOUTE UNE MARQUE

00-veganlabel-16419.jpg

Certains labels s’appliquent pour l’ensemble des produits d’une même marque. C’est le cas de Choose Cruelty Free (CCF) , Leaping Bunny, le label de Peta et IHTK.

Avec CCF, la marque ne doit pas appartenir à un groupe qui teste sur les animaux. Ce label australien est l’un des plus exigeants.

Le Leaping Bunny est celui que vous pouvez rencontrer de plus en plus en France. Ce logo représentant un petit lapin qui saute, signifie que les produits de la marque n’ont pas été testés sur animaux. Ces marques ne peuvent pas être vendues sur les marchés cosmétiques où les tests sur animaux sont obligatoires (comme en Chine par exemple). Toutefois, même si leurs produits n’ont pas été testés sur animaux, ces marques peuvent appartenir à un groupe cosmétique qui pratiquent ce genre de tests (sur d’autres produits, d’autres marques ou sur leur matières premières).

Le logo cruelty-free de Peta vous offre les mêmes garanties. Il existe également la mention « cruelty-free and vegan », idéal pour acheter (presque) les yeux fermés.



3. LES LABELS POUR UN OU PLUSIEURS PRODUIT(S) DE MARQUE

01-veganlabel-16419.jpg

La Vegan Society , Vegan Action et Eve Vegan garantissent des produits véganes et non testés sur les animaux. Très pratiques pour se repérer en un clin d’oeil sur les cosmétiques (mais aussi la nourriture).

Cependant, selon votre niveau d’exigence, ces labels ne s’appliquant pas à l’ensemble de la marque, vous devrez peut-être vérifier la marque par vous-mêmes si vous ne souhaitez pas financer un groupe qui n'est pas 100 % éthique.

Le label de l’association One Voice « classique » ne garantit pas un produit végane : miel, pollen et cire d’abeilles sont autorisés dans les produits. Le logo orange garantit un produit cruelty-free et certifié bio. Le logo bleu n'impose pas la certification écologique. Il existe cependant désormais ces mêmes labels avec un petit v indiquant un produit végane.




4. ET LES LABELS BIO ?

03-veganlabel-16419.jpg

Les labels bio ne vous garantissent pas que les produits ne sont pas testés sur les animaux à l’exception de BDIH (mais utilisation de produits de la ruche possible par exemple), Soil Association, Nature et Progrès, Demeter et Ecocert. Les produits labellisés peuvent contenir des ingrédients issus des animaux et les tests sont possibles sur les marchés étrangers.

BDIH ne labellise que des produits bio, non testés sur les animaux au cours du développement ou de la fabrication du produit, les matières premières ne doivent pas non plus avoir été testées et les ingrédients ne doivent pas être issus de vertébrés morts (graisse animale, collagène...).

Soil Association certifie des produits à 95% bio (Cosmos Organic) ou des cosmétiques sans OGM et produit raffiné (Cosmos Natural). Dans les deux cas, les produits et ingrédients labellisés ne doivent pas être testés sur les animaux, sauf si cela est requis par loi.

Nature et Progrès, Demeter, Ecocert garantissent des produits non testés sur les animaux mais n'interdisent pas de vendre sur des marchés où les tests sont autorisés.




Pour conclure, on ne saura que trop vous conseiller de toujours vous référer à la composition de vos produits pour vous assurer de la présence ou non de produit animal. N’hésitez pas à regarder en amont les marques qui vous intéressent, surtout si vous savez déjà ce que vous recherchez. Vous pouvez également vous fournir en cosmétiques auprès de marques bio qui ont des gammes spécialisées cruelty-free et véganes comme Lamazuna, les Happycuriennes, Avril Beauté… Ou shopper directement notre sélection de cosmétiques véganes et cruelty free juste ici.




Les cosmétiques véganes (et sûr) à shopper


Gwendoline Yzèbe par Emeric Fohlen

Gwendoline Yzèbe par Emeric Fohlen

Gwendoline Yzèbe est journaliste et autrice de “Vivre Végane” publié en juin 2016. Végane et antispéciste, elle nous partage ses astuces et coups de coeur du moment. Retrouvez-la sur Un courant de vert.


Envie de rejoindre toute une communauté de pro’, d’experts ou de slow cosmétiques addicts ? Rejoins le club !