Macérât huileux de carottes, l'allié made in France des bronzages prolongés

Ça y est l’automne est arrivé et le temps pluvieux semble bien décidé à s’installer. Bye-bye tout espoir de parfaire notre bronzage et à nous, les retrouvailles avec le teint fané.

Halte là, on vous voit déjà désespérer ! Ce n’est pas le moment de baisser les bras : il est temps de sauvegarder votre hâle estival et d’entretenir votre teint de pêche pour l’hiver. Alors, si on allait planter des carottes ?

Ingrédients naturels et cultivés en France, les carottes sont un petit miracle vivant, pour notre santé, mais aussi la beauté de notre peau et de nos cheveux. Ça serait bien dommage de s’en passer !

Et si les carottes sont connues pour leur bêta-carotène, qui donne aux flamands rose leur couleur rose, pas d’inquiétude : on ne va pas vous faire avaler des kilos de carottes. Il est un allié beauté que vous connaissez peut-être moins mais qui promet les mêmes résultats : le macérât huileux de carottes.

Ça ne vous dit rien ? Pas de panique, on vous explique tout sur sa composition, ses propriétés et ses applications, juste en-dessous. Promis, après ça, vous aurez l’impression de revenir des Caraïbes. Alors prête à bronzer ?

La French’team.

 

1. Composition

La macérât huileux de carottes, à ne pas confondre avec l’huile essentielle de carottes, est obtenu par macération des racines de carottes, de préférence biologiques, dans une huile végétale vierge. Cette dernière peut-être une huile de tournesol ou une huile d’olive, selon les compositions.

Les racines de carottes, riches en bêta-carotène, sont souvent privilégiées lors de la confection de macérât huileux, ces dernières étant plus concentrées en actifs que le légume en lui-même. Toutefois nombre de recettes de DIY se servent directement du légume râpé ou de ses épluchures, pour préparer la mixture !

 

2. Propriétés

La carotte étant naturellement riche en bêta-carotène, provitamine A, qui a le pouvoir de teinter notre épiderme (en plus des plumes des flamands roses), le macérât huileux de carottes en contient une grande partie. Ça tombe bien, c’est justement ce que nous recherchons pour sauver notre bronzage !

À côté, le macérât huileux de carottes est riche en vitamine E mais aussi en triglycérides et phospholipides. Ces deux derniers noms pas très sympathiques, ce sont simplement des glycérides (du gras) et des lipides, capables de préserver la souplesse la peau et la barrière cutanée. Pas mal pour lutter contre le vieillissement prématuré de la peau !

 

3. Application

Le macérât huileux de carottes, bien qu’il semble avoir une composition diluée, n’en est rien. Relativement concentré en actifs et fortement teinté, mieux vaut ne pas l’appliquer seul ou directement sur votre peau si vous ne voulez pas vous retrouver orange carotte !

Pour profiter de tous les bienfaits de votre macérât nous vous conseillerons donc de le mélanger à une huile végétale ou une préparation huileuse de votre choix. Dosez selon le hâle que vous souhaitez obtenir, en testant jour après jour.

Côté application, une fois votre préparation préparée, il suffit de l’étaler quotidiennement au coton sur tout votre visage, cou et décolleté. Et à vous le teint hâlé !

 

Les huiles de carottes à shopper