5 objets faciles à remplacer dans sa cuisine, pour les nul.le.s du zéro-déchet

Hummm... Les bons petits plats mijotés et les délicieux gâteaux préparés maison. Que de régals se cachent dans notre cuisine chérie. Sauf derrière les fourneaux, c'est souvent pas très écolo'.

Schlimb ! Le mythe vient de s'effondrer.

Ribambelle d'essuie-tout jetés en quelques jours, papier cellophane ou cuisson pour chaque petit plat préparé, liquide vaisselle gaspillé... Notre cuisine ne lésine pas sur son empreinte carbone.

Heureusement pour ne pas briser vos souvenirs qui réveillent et émerveilles vos papilles gustatives, on a décidé de remédier à tout cela ! Car oui, nous pouvons éviter tous ces déchets grâce à quelques alternatives qui ne changeront rien à votre vie (en cuisine).

Paré.e ? On découvre de suite 5 objets faciles à remplacer dans sa cuisine pour on commence avec le zéro-déchet !

La French’team

 

1. L'ESSUIE-TOUT

 L’essuie-tout est certainement l’ennemi public de l’écologie numéro 1 dans notre cuisine. Imaginez, toutes les feuilles de sopalin jetées chaque jour, si on multiplie par leur nombre d’habitants en France !

Non seulement la durée de vie de ces petites feuilles est d’environ 5 secondes mais en plus, une fois utilisé, le sopalin devient du papier non recyclable puisque humide ou souillé…

Eh oui, non seulement sa production demande des quantité astronomiques d’eau mais en plus, tout ça va directement à la poubelle ! Pourtant à l’heure ou les machines à linge équipe quasiment tous les logements, il serait tellement plus économique et écologique de de revenir à nos ancestraux torchons et serviettes de table. Et puis en cas de grosse catastrophe, pensez simplement à sortir la serpillière. Non seulement la planète vous remerciera, mais votre porte-feuille aussi sera plus fourni !

 

2. LE LIQUIDE VAISSELLE

Il y a des fois dans l’histoire de notre évolution, où l'on ne comprend pas bien ce que l'on a fait. Avant, nous avions le savon de Marseille pour laver les sols, la vaisselle, le linge et nous-mêmes… Depuis, on a 10 000 produits polluants et chimiques néfastes pour notre corps, la santé de nos petits compagnons et de notre famille et qui causent de véritables dégâts écologique. Où est la logique ?

Vous l'aurez compris, pas besoin de tester mille alternatives, prenez un bon savon de Marseille pour faire la vaisselle et là encore, écologie et économie iront de paire ! Et si vraiment vous tenez au savon liquide, optez pour du savon de Marseille liquide à acheter au litre dans une des trois fabriques ancestrales de véritable savon de Marseille française : Marius Fabre, La Corvette ou Le Fer à cheval.

Non seulement le savon de Marseille dégraisse mieux que n’importe quel autre liquide vaisselle, mais il vous transporte en plus, au beau milieu des Baux de Provence chaque fois qu’il faudra astiquer !

 

3. LES ÉPONGES JETABLES

Avez-vous déjà songé au nombre de ces carrés jaune et vert que vous avez déjà jetés, et parfois même après une seule utilisation ?

Encore peu connue, les alternatives existent pourtant aux fameuses éponges synthétiques. Ce sont les tawashi, ces éponges tressées à partir de chutes de tissus ou en jute.

Objet japonais dédié à la vaisselle mais aussi à la toilette, ces éponges asiatiques ont l’avantage d’être écologiques puisque fabriqué à partir d’éléments naturels ou de textile recyclé.

Vous pouvez même fabriquer votre propre tawashi maison, à partir de vieux vêtement. Ce qui sera d’autant plus économique, en plus d’être anti-gaspi ! On vous a déniché un tuto très bien fait sur le blog de Jennychooz. Le bonus c'est que si vous les faites maison, vous pouvez même faire usage unique de votre tawashi, sans (trop) culpabiliser.

 

4. LES BOULES À THÉ

Il y a des choses comme ça (et comme les torchons), dont on se demande pourquoi on a inventé la version “à jeter”. “Pour alléger les tâches de la ménagère voyons !” me direz-vous. Oui… Nous on se dit qu’un peu moins de machisme et un peu plus de parité, auraient suffit à régler le problème sans alourdir la charge pour la planète… Mais ce qui est fait est fait et ce n’est pas une raison pour ne pas renouer avec les objets du passé, notamment en matière de thé.

Qui a dit que nous avions besoin de capsules aseptisées ou de sachets en papier pour nous faire un bon thé ? Surtout qu’il y a encore moins de chance de réussir votre boisson avec ces gadgets inutiles.

Thé d’excellence en vrac et boule à thé en inox vous permettra non seulement de renouer avec l’art de cette boisson royale mais aussi de recycler votre thé ! Il sera alors un parfait engrais pour vos plantes ou un superbe ingrédients pour des cosmétiques DIY.

 

5. LES EMBALLAGES DE CONSERVATION

Pour conserver vos aliments, le papier d'aluminium ou les sacs de congélation vous semblent essentiels et vous ne trouvez pas vraiment d'alternative... Vraiment ?

Les wrap, ces créations made in US, inspirés d'une technique de nos grands-mères, seront la réponse parfaite à votre problématique. Pour emballer fromages, pains, fruits et légumes, ces emballages à la cire d'abeilles sont idéals puisqu'ils résisteront aussi bien à votre congélateur qu'à votre frigo, pour une conservation des aliments de 2 à 3 semaines.

Une fois que vous les avez utilisés, vous n'avez plus qu'à les laver à l’eau froide, et sans frotter à l’éponge, pour les ré-utiliser.

Bien que la marque qui ait remis les wax wrap au goût du jour, soit américaine, il existe désormais de petites enseignes françaises ultra-cools qui s’y mettent. On vous les a réunies dans notre sélection ci-dessous. Et sinon, vous pouvez aussi réaliser votre wrap écologiques vous-mêmes, à partir d’un simple carré de coton et de cire d’abeille vendue en sachet. Il y a plein de tuto sur internet ;)

 

 Cuisine zéro-déchet à shopper