Lingerie : 3 marques de créateurs à découvrir pour des dessous 100% français

La lingerie française, dans notre imaginaire de jeunes trentenaires, c’est un vaste no man’s land déserté de notre territoire, depuis bien longtemps.

De jeunes marques branchées et stylées, qui nous proposent de la lingerie 100% fabriquée en France, à première vue, on n’en connait pas tellement. On ne parle pas là des grandes succursales qui promettent une fabrication française sans vraiment de transparence. On vous parle ici de petits créateurs indépendants.

Bien sûr, on vous avait déjà fait une sélection de lingerie de créateurs français faisant produire au Maghreb où le savoir-faire en corseterie est incontestable. Aujourd’hui, on avait envie de dénicher de la pure création française. Alors on l’a fait, on est parti à la recherche de ces irréductibles qui malgré les coûts et un savoir-faire quasi oublié, se sont attachés à faire perdurer la lingerie de conception française.

Voici 3 marques de créateurs à découvrir absolument pour des dessous 100% français et 100% irrésistibles…

La Frenchdoes.



1. L’INGÉNIEUSE

L’Ingénieuse Paris est une jeune marque fondée en 2017 par Diane Martin. Ses créations s’articulent autour de deux typologies de produits phares : le pullover et la lingerie.

La lingerie est confectionnée en partie dans un atelier semi-industriel d’une ancienne usine Lejaby, à Bourg en Bresse, tandis que le reste est réalisé par la créatrice elle-même, aidée d’une couturière indépendante. Un double mode de production qui permet à la marque de proposer un minimum de stock, tout en maintenant un service de personnalisation et de sur-mesure, pour mieux répondre au désir de chaque femme.

Les dessous L’Ingénieuse réunissent dentelle de Calais, tulles et cotons d’Europe. Tous les textiles sont certifiés Oeko Tex Standard 100, un choix essentiel pour Diane Martin qui souhaite “garantir une composition saine, sans métaux lourds ni colorants toxiques, et préserver l'environnement en minimisant l'impact écologique de sa marque.”

2. CADOLLE

Cadolle est une maison historique dans le secteur de lingerie française. C’est en 1889 qu’Herminie Cadolle, fondatrice ancestrale de la maison, rompt avec le corset et dépose le brevet de ce qui sera l’ancêtre du soutien-gorge : le « corselet-gorge ».

Depuis la maison s’adapte aux évolutions des envies et des besoins de sa clientèle grand public comme des stars, devenues des clientes fidèles de cette maison au haut savoir-faire. C’est d’ailleurs la maison Cadolle qui a réalisé le body de Beyoncé pour son clip tourné au Louvre, rien que ça !

Côté style, le luxe puritain du 19ème siècle a laissé sa place à un luxe bien plus libertin, sans jamais oublier ce qui fait le fondement de la lingerie Cadolle : un savoir-faire de haute qualité français.

Alliant la maitrise absolue de ses techniciennes attitrées à des modèles décomplexés, Cadolle transcende la volupté d’un porno-chic, où la Femme n’occupe plus la place de femme-objet, mais trône en souveraine de ses envies et de sa liberté.

3. POP’LINE

Derrière l’enseigne Pop’line se cache Claire Fafet, fondatrice et créatrice de la marque. Depuis 2011, cette styliste, médaillée en métiers de la Couture, imagine et confectionne lingerie et homewear.

Ses pièces sont uniques ou produites en toutes petites séries (moins de 10 exemplaires), et confectionnées main dans son atelier montpelliérain. Pop’line propose aussi des réalisations en "semi-mesures" et "sur mesures" pour sublimer chaque anatomie et chaque pièce est réalisée à la demande, pour limiter l’impact sur l’environnement.

Une démarche éthique qui se matérialise également au travers le choix des matières premières. Les tissus utilisés proviennent majoritairement de France, avec quelques approvisionnement d’Europe pour les matières plus spécifiques, telles que le liberty. Parmi les matières privilégiées de Pop’line, on retrouve le coton bio et certifié Écocert ainsi que la soie jersey en Lyocell et les dentelles de Calais et Rachel.

Des étoffes nobles, un superbe sens du raffinement et une créatrice en contact direct avec sa clientèle, c’est assez unique pour faire la différence ! Et c’est précisément ce que l’on aime chez Pop’line : avec une gamme allant de 40€ à 85€, on a la sensation d’avoir une créatrice à soi, sans la note qui coûte un bras.




Lingerie française à shopper