Ysé Paris élargie son offre à de plus grandes tailles pour s'adresser à toutes les femmes

Mettre en valeur le corps de chaque femme, au naturel, c’est le pari de la jeune marque de lingerie et swimwear Ysé Paris, lancée en 2012 par Clara Blocman.

D’abord spécialisée dans les petites poitrines, jusqu’au bonnet B, la marque propose des dessous qui fitte à nos anatomies, sans jamais user d’artifices. Zéro coque, zéro rembourrage, c’est d’ailleurs la signature des soutiens-gorge Ysé, qui considèrent la beauté naturelle telle qu’elle est : c’est à dire, amplement suffisante à elle-même. Un parti pris que la maison développera vite aux autres tailles.

« Je veux m’adresser à toutes les femmes, être la référence en termes de bien aller et d’embellir les corps, peu importe la profondeur des bonnets. Ce sont des produits dont le coût de fabrication est plus élevé, parce qu’ils demandent des matériaux spécifiques, mais c’est un investissement que nous choisissons de faire pour qu’Ysé soit accessible à un plus grand nombre de personnes », expliquait Clara Blocman en 2012, nous rapportent nos homologues de Fashion Network.

Dès 2015, la marque dote ses collections d’un bonnet C puis D, dès début 2018. C’est donc très naturellement que l’enseigne Ysé Paris compte déployer de nouvelles tailles au sein de ses collections printemps-été 2019.

Jusque là limités aux tailles allant du 34 au 42, les bas et maillots de bain de la maison se déclineront désormais en taille 44 tandis que, côté soutiens-gorge, un bonnet E dans devrait faire son apparition d’ici l’automne-hiver 2019.

Une démarche parallèle à l’étoffement de l’offre proposée par la marque qui lance ce printemps-été une collection de vêtement de plage et une de nuit.

La Frenchdoes.


Envie de rejoindre toute une communauté de pro’, d’experts ou de slow cosmétiques addicts ? Rejoins le club !